Sentier Nature est fermé pour congés annuels du 4 au 19 août

Les commandes passées durant cette période seront expédiées 

à partir du 20 août.



Toute l'équipe de Sentier Nature vous souhaite un bel été !

Fermer

Navigation

Panier  

Aucun produit

0,00 € Expédition
0,00 € Total

Panier Commander

Newsletter

Dossier du Mois : Le foie, centrale détox


Le Foie, Centrale Détox

 
 

Le foie réalise un travail phénoménal et incessant en participant à la détoxification générale de l’organisme, filtrant 1 litre de sang par minute, triant consciencieusement tout ce que nous buvons ou avalons. Les substances vitales sont ainsi recueillies et les éléments toxiques détruits par la bile. Le foie fait aussi face aux perturbateurs de toutes origines (agents polluants, résidus chimiques, intrus des défenses). Il régule les hormones et le cholestérol et fournit les besoins énergétiques nécessaires à l’activité du corps... Il accomplit ainsi plus de 500 fonctions. Son rôle est capital dans le processus de digestion, par l’activité soutenue de la bile qu’il produit. Cet organe constitué de 2 lobes pèse environ 1 kilo. Résistant et endurant, il peut se régénérer (par lui-même) et se refaire une santé.
 

Le foie « encaisse » nos excès alimentaires pendant un très long temps... en silence.
Ses messages de rancoeur passent inaperçus : tête lourde, nausées, digestion difficile, mauvaise haleine, langue blanche, teint jaune, rétention d’eau, transit ralenti, démangeaisons, infections à répétition, sommeil perturbé... Le foie nous dévoile ses limites.
 

En France, 1 personne sur 5 vit avec un foie gras
Les cellules hépatiques infiltrées de graisses n’ont plus la même efficacité. Au fil du temps, les capacités de combustion du foie sont amoindries. Prise de poids, excès de cholestérol et tension sont liés à cette baisse de régime. Ainsi qualifié de « paresseux », le foie déverse bon nombre de déchets dans le sang, la lymphe et les émonctoires : toxines et cristaux non traités finissent par se loger ça ou là (cerveau, articulations, muscles, cellules) et engendrent des douleurs diffuses, un vieillissement précoce, une mémoire fluctuante, la fatigue générale...
 

Libérez le foie en lui apportant une nourriture simple et naturelle, plus digeste et assimilable. L’alimentation élaborée augmente le travail du foie qui doit traiter de multi-ingrédients, graisses et sucres ajoutés. Evitez les plats industriels préparés, truffés d’auxillaires, conservateurs, graisses « trans », sel et autres sucres cachés. Dans cette approche, les fritures, sauces, charcuteries et fromages sont à consommer avec grande modération ainsi que les produits carnés, riches en matières grasses saturées. Quant aux sucreries, le foie les convertit en graisses et cholestérol : limitez leur consommation. Buvez 8 verres d’eau par jour ou des tisanes dépuratives (artichaut, frêne, fumeterre...)  : boissons alcoolisées et gazeuses ne sont pas recommandées.
 

Passez en mode « super combustion »

Le foie stocke une partie de nos réserves (graisses et sucres) afin de pallier aux besoins énergétiques de l’organisme. L’exercice physique force le foie « engorgé » à les libérer. Quant aux dépôts accumulés autour de la taille, des hanches, du ventre..., l’effort physique doit perdurer pour faire fondre ces surcharges anciennes (30/40 mn par jour : marche rapide, vélo, natation...). Nos gélules spécifiques p. 40 et 41 de notre catalogue accompagnent vos efforts : le tout-en-un fucus-plus, le nopal pour aider à absorber les graisses et sucres mais aussi la spiruline pour son apport en protéines. 

 

 

 
                                            Panacée pour le foie
:

1 - Mangez régulièrement des légumes « détoxifiants » :
Brocolis, chou-fleur, chou vert, choux de Bruxelles.
 

2 - Consommez des substances antioxydantes pour le préserver (Catalogue p. 9, 11, 15) : Synergie antioxydante, Aux 6 Fruits... sans oublier l’indispensable Levure de Sélénium